Publié le 24 Mars 2021

après-midi sur la terrasse au soleil
même le chat a son transat
les perruches piaillent à la pointe du thuya
un gros bébé geai campe sur l'arbre à délices
mésanges et moineaux s'éclaboussent dans une soucoupe d'eau claire
le magnolia est en fleur
je bats des cils
trop de lumière
je laisse tomber mon livre ouvert à l'envers sur mes côtes
c'est bon
juste bon
je m'endors
 
mais mais mais
qu'est ce que ça veut dire ?
s'endormir en plein après-midi
© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié le 24 Mars 2021

y'a pas à dire
la notoriété, ça vous transforme un quelqu'un en un autre quelqu'un 
lequel quand bien même restera toujours un quelqu'un qui ressemble à lui-même même si ce lui-même, pas tout à fait lui-même, est un quelqu'un d'autre devenu
euh....
bref
merci de laisser votre contritu... contructi... contribution likée laquelle ne manquera pas d'être FORTEMENT appréciée par les temps exceptionnellement exceptionnels qui courent (assez moroses à vrai dire... mais chuuuuut, ne plombons pas l'atmosphère)
je vous dis
tout simplement
comme ça me vient
en guise d'au revoir
mes bien chers sœurs, mes bien chers frères,
SOURIONS aux jours à venir

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié le 21 Mars 2021

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié le 19 Mars 2021

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié le 18 Mars 2021

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié le 17 Mars 2021

ce matin, j'étais en avance, trop, comme toujours, à mon rendez-vous. Cafés fermés, chaises empilées derrière des cloisons de bois, bancs publics battus par les vents. J'avais froid, j'ai marché. Jusqu'à la paroisse sainte Rosalie, boulevard Auguste Blanqui, dont le portail était ouvert. Pas de feu de bois mais des cierges allumés et une température de cave à vin. Mieux que dehors. Un jeune homme chaussé de Nike noires poussiéreuses méditait assis sous la coquille d'un bénitier en pierre. Je me suis posée à respectable distance sur une des nombreuses chaises vides... et j'ai attendu... que l'heure tourne... les yeux accrochés au vitrail surplombant le chœur.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié dans #Covid-19

Publié le 10 Mars 2021

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié le 8 Mars 2021

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié le 5 Mars 2021

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier

Publié le 4 Mars 2021

© Virginie Ducoulombier, tous droits réservés

Voir les commentaires

Rédigé par Virginie Ducoulombier